• Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:03/19/2020
  • Post category:Non classé

Chez Upperion, nous avons à coeur d’aider à la transformation par l’Innovation. Depuis la création de notre société, nous pratiquons le télétravail, la téléréunion. Dans ces temps troublés nous partager avec vous une façon de supporter le confinement et de télétravailler.

Pour ce faire nous suivi l’excellent exemple de nos spationautes. Oui cela fait long que le CNES entraine ses équipes à supporter le confinement dans l’ISS.

Alors voici nos conseils pour bien télé-travail.

Organisation : 

  •  Créer un espace de travail dédié :

Choisissez un endroit (pas votre lit) où vous faites tout votre travail – cela crée une routine et des limites nécessaires. De plus, évitez les vêtements de nuit ou les pantalons de survêtement. Cela vous aide à entrer dans le bon cadre de l’esprit et de créer une distinction claire entre le travail et le mode se détendre. Placez-vous en face (et pas le dos à) d’une fenêtre de tri que vous avez voir l’extérieur et que vous bénéficiez de lumière naturelle.

  • Les réunions en visioconférence :

Nous sommes latins et donc souvent lors de réunions physiques, des groupes se forment qui discutent entre eux. C’est déjà pratique agaçante et irrespectueuse lors de réunions physiques mais en visio-conférence ce n’est juste pas possible. Il faut donc prendre quelques bonnes habitudes : coupéz votre micro quand vous ne parlez pas et demande la parole à l’organisateur pour parler (souvent les outils sont équipés d’une icône pour se manifester même quand la vidéo ne marche pas).

  • Ambiance sonore :

Évitez les fonds sonores de type film (donc d’avoir Netflix en tache de fond.). Placez-vous dans un endroit calme que autant faire se peut.  Si vous n’êtes pas seul (e) chez vous – présence des enfants par exemple et/ou du conjoint aussi en télétravail – essayez de vous répartir dans différentes pièces. Lorsque vous entrez en vidéo-rencontre, prévenez les autres personnes qui sont avec vous. 

  • Pauses :

Pour être productif et accompli ses tâches, il faut être concentré. Par contre il n’est pas possible d’être concentré en continu 8h par jour. Il est donc nécessaire de s’aménager des pauses toutes les deux heures par exemple. De toute façon ces pauses sera plus courtisane que d’habitude car vous n’aurez pas de collègue à qui parler – vous eviterez donc Jacqueline qui raconte à tout le monde ses déboires avec son petit dernier ou Michel qui commente tout et n’importe quoi (pardon aux Michels et Jacquelines qui nous lisent). Au cours de votre télétravail, vous allez faire plus de temps d’écran que d’habitude et vous allez donc avoir une fatigue oculaire plus grande que la normale. Il faut donc suivre le principe d’une pause oculaire tous les 20 min selon la règle 20-20-20 : toutes les 20 min regarder un point situé à plus de 20m pendentif 20 secondes.

  • Bien se nourrir et s’hydrater

Vous êtes à la maison et comme au bureau les sucreries aussi mais en pire : il suffit d’ouvrir le placard, plus besoin de mettre 0,80 euros dans la machine au combat du couloir !!!! Donc tout comme au bureau, évitez de grignoter. Cela est d’autant plus important que vous allez passer plus de temps assis (e) à votre poste de travail que vous êtes en entreprise. Un titre d’exemple (non, nous ne sommes pas diététiciens !!!) exprimant quelques indications.

Prenez le temps d’un petit déjeuner. Vous n’a pas de temps à perdre dans les transports donc redonnez à ce repas la place de roi qu’il doit avoir dans votre journée : jus de fruit, céréales avec laitage (lait ou yaourt), une tartine de confiture sur du pain complet et une boisson chaude. Pour le déjeuner, un repas léger des sucres prêtés (ils seront utilisés tout au long de la journée), des fibres et des protéines. Privilégiez par exemple : riz ou pates comme sucres lents, brocolis, chou-fleur ou les enfants comme légumes et du poisson ou de la viande ou deux œufs (désolé pour les végétaliens nous n’avons pas de conseils particuliers). Pour le 4h : une boisson, un fruit, une friandise. Et si vraiment vous avez un creux : yaourt mélangé à des flocons d’avoine façon porridge. Cela vous calera et vous évitera de grignoter la barre chocolatée qui vous nargue dans le placard. Pour le repas du soir : légumes à volonté, pas forcément de viande (ou si c’est le cas quelque choisi de léger – éviter les sauces trop riches) et un peu de sucres prêtés par un laitage. Profitez de votre soirée et couchez-vous tôt.

Type Journée :

Elle est inspirée directement de celle de Thomas Pesquet et détaillée par le CNES sur la page suivante que nous vous invitons à lire ici. Bien sûr, cette journée type est donnée à titre indicatif. A vous de l’adaptateur en fonction de votre activité. 

5h30 à 6h00 : Levé

6h-6h30 : Pendentif sport 30 min. Oui nous sommes confinés et il n’est donc pas possible de se rendre dans sa salle de sport préférée. Mais il est tout de même possible de faire quelques exercices avec le poids du corps. Nous vous renvoyons aux excellents vidéos de fitness de TiboInShape pour trouver ce qui vous va le mieux.

6h30 : Prêt (e) à travailler : début à l’organisateur votre journée et faire les mels qui vous avez des collègues invités.

Variante : vous avez des enfants à la maison. Il faut donc leur faire cours. Lors de votre petit déjeuner vous avez préparé celle des enfants.

7h00 à 8h00 : réveil des enfants, petit déjeuner et habillage,

8h00 – 10h00 : Les enfants font les exercices confiés par les maîtres(ses) et/ou professeur(e)s

10h00 – 10h30 : Récréation / pause : idéal pour cumuler sa pause

10h30 – 11h45 : Selon l’âge : reprise du travail scolaire,

11h45 : Préparation du déjeuner et mise en place de l’ensemble table tous

13h30 : Reprise des activités

16h00 – 16h30 : Pause

16h30 : Reprise des activités   

18h00-18h30 : Fin de journée 

19h00 : Repas

20h00- 20h30 : couché des enfants

Prévoir des jours pour aller se ravitailler et ne pas oublier de se munir du formulaire nécessaire à la circulation ici

Et n’oubliez pas qu’à l’instar des spationautes, notre maison est un peu notre station spatiale mais en plus confortable. Chacun doit cohabiter avec l’autre de façon de paisible – soyez cool avec les enfants qui vont avoir du mal à supporter ce confinement : jouer avec eux à la station spatiale et à la journée du spationaute !!!